Jacqueville, sous les cocotiers, au bord des plages…

Eglise catholique de Jacqueville (PH/ABC)

56 km des bruits d’Abidjan, presque. Des milliers d’hectares de cocoteraies. L’odeur des algues, le bruit de la fureur des houles de l’océan. La fumée du coprah. Les villas qui se dissimulent à peine entre les branches d’une verdure luxuriante. Pirogues aux couleurs chatoyantes. Les magnifiques couchés de soleil. Cette air douce et paisible qui traverse ce littoral sans distraire la multitude des nationalités qui peuplent les en-dessous des cocotiers. L’odeur du poisson fumé. Jacqueville est un paradis. Et au centre, la petite maison des scouts…

Il y a peu d’années, la ville de Yacé Philippe, Premier président de l’Assemblée nationale, était une ville tranquille. Ennuyeuse diront les habitués, à mourir. Ses plages enviaient peu de nageurs.

Puis vint le  »Pont. » attendu depuis plus de quatre décennies. Le pont a ouvert la route au promoteurs immobiliers, aiguisé l’appétit des vendeurs de terre.

Le pont attira les nageurs et toutes mes opportunités d’affaires liées à ses vastes et propres plages. La violence, le crime, la drogue, les femmes…

Mais rien ne ternis la beauté du lieu…

#Civ225 #MonBeauPays #ABC

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *