Emploi

Volontariat et émigration, que doit faire l’Afrique?

Participants à la journée internationale de la jeunesse en Cote d'ivoire (Ph.ABC)

Les jeunes qui traversent l’océan en pirogue, ceux qui partent de Daloa (Côte d’Ivoire) ou d’ailleurs, qui bravent la fureur des eaux de Lampedusa… ne sont qu’en quête d’une chose : l’espoir. Les nombreux diplômés des universités africaines, les nombreux jeunes du […]

Journée internationale de la jeunesse en RCI, mon mot aux jeunes et aux vieux

Participants à la journée internationale de la jeunesse en Cote d'ivoire (Ph.ABC)

Mesdames, Messieurs – Chers amis, Abidjan, 12 aout 2015. Canal du bois. Je voudrais vous signifier combien je suis heureux de me retrouver avec vous et vous remercier du temps que vous accordez à notre journée. Il s’agit de la […]

Comment les Ivoiriens ont célébré la Journée internationale de la jeunesse

La prestation du groupe espoir 2000 - JIJ en RCI

Les places réservées aux autorités sont restées vides. Mais les jeunes ont montré qu’aucune absence ne pouvait gâcher leur plaisir.

Chinoiseries dans l’université Bling-Bling (fin) : le temps n’est pas un allié de l’émergence

Il faut en toute chose, une pause. Juste le temps de déguster un chocolat de chez CEMOI. Une nouvelle usine inaugurée il y a peu. Elle produit du chocolat avec le cacao ivoirien. Et le produit fini demeure trop cher […]

La FESCI célèbre ses 25 ans dans la violence

Affiche des 25 ans de la FESCI (Ph.ABC)

Les nombreux problèmes qui jalonnent le quotidien des étudiants ivoiriens ont fait le lit du retour inévitable des syndicats et de la violence. Ce vendredi 25 juillet 2015, l’université Felix Houphouët Boigny connaissait une ambiance, non particulière. Les membres de […]

Chinoiseries dans l’Université Bling-Bling : séchage à fenêtre ouverte

Affichage de Résultats de sociologie . Murs et Portes à contribution. (Ph. ABC)

Huitième épisode de ma série, avec aujourd’hui le problème du linge que les étudiants font sécher aux fenêtres, malgré les interdictions…

Les chinoiseries de l’émergence : les universités bling-bling et le système LMD

Cela fait au moins 4 bonnes semaines que les enseignants des universités publiques ivoiriennes sont en grève. Aucun bruit sur la situation hormis l’annonce par le ministre de tutelle Gnamien Konan que les syndicats seront reçus par le premier ministre. Pour faire diversion comme à l’habitude de ce gouvernement, le ministre a annoncé la création d’un fonds pour la recherche doté d’une enveloppe de la ridicule somme de 500 millions de FCFA. Diantre, ce ministre prendrait-il les universitaires pour des enfants qui se ruent en classe quand l’odeur de l’argent est rependue ? Fonds de la recherche pour quelle utilité ? Il s’agissait de donner des réponses aux préoccupations des enseignants et non on encore de répandre de la poudre de promesse pour détourner si maladroitement les attentions. A l’évidence, l’argumentaire n’a pas été efficace. La grève qui continue est qualifiée d’illimitée.