Côte d’Ivoire : les murailles oubliées de SORDY

Restes des murailles de Sordy  (crédit : Badra Aly COULIBALY)

Comme la muraille de Chine, le grand nord ivoirien a aussi sa muraille.
Le petit village de SORDY, qui se trouve à 4 Km de Diawala, sur l’axe Ouangolo-Pogo, est un site touristique caché.
Les sénoufo de SORDY avaient érigé trois murs d’une hauteur de 3 mètres autour de leur village pour pouvoir observer les ennemis et pour empêcher les invasions des soldats de Samory Touré.

Ces murs ont été joints avec du sang humain, du beurre de Karité, du lait… les restes de ces murailles historiques dévoilent la maturité du génie militaire et architectural du peuple Gour.

Le chef du village de Sordy affirme que de nombreux visiteurs viennent voir ces murs. Certains sont même des visiteurs prestigieux, par exemple Maurice Bandaman, le Ministre de la Culture et de la Francophonie. J’ai moi-même visité SORDY, j’ai appris que le village a été fondé au cours de la fuite des habitants de Kong, qui est vraissemblabement la terre des Sénoufos.

Malheureusement, les écoliers ivoiriens ignorent l’existence de ce village unique qui répond pourtant à tous les critères pour figurer dans nos livres d’Histoire.
Il semble qu’aucun livre ne parle du village et de ses murailles. Le fils du chef dit qu’il aurait aperçu une photo des murailles dans un livre, mais lequel ? Impossible de s’en souvenir.

En attendant, nos livres scolaires et nos programmes scolaires sont bourrés d’Histoire des autres continents…
Il faudrait se pencher à nouveau sur l’histoire du village et de ses habitants. On parle de résistance… Mais, mis à part les Abey dont l’exploit n’a consisté qu’a manger le fameux Rubino, pour ensuite se faire mater et laisser les têtes de leurs chefs sur des pieux de colons heureux, quels autres modèles figurent dans ces livres d’Histoire ?

Soit on lit, soit on voyage. Lire c’est voyager sans se déplacer…comme dans Matrix quoi !

Il est important que l’Etat ivoirien s’organise pour faire connaître ce beau  village et lui donner ses lettres stratégiques militaires. Peut-être faudrait-il aussi que les villageois de Sordy construisent un pan de mur chaque année, pour redonner à leur village l’originalité souhaitée par ses fondateurs.

Bonne visite à travers mes images…
(Photos : Badra Aly COULIBALY)


Photos: Badra Aly COULIBALY

La suite sur les Blogs: www.iciela.mondoblog.org et www.alyx.sympho.frMon Koyaga préféré…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *