La blogosphère ivoirienne s’initie et initie au langage parlementaire.

Une vue des blogueurs en seance de formation (Ph.Behem)

Une vue des blogueurs en seance de formation (Ph.Behem)

Vendredi 15 août jour d’assomption et férié en Cote d’ivoire. Des journalistes, blogueurs, étudiants ont investi l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire à l’invitation de l’Association des Mondoblogueurs Ivoiriens (AMI) pour un atelier d’information et de formation au blogging parlementaire.

Initiative de l’AMI, ce premier atelier sur les deux prévus a porté sur l’historique et le fonctionnement de cette institution où se votent toutes les lois de la République. Il a mobilisé 17 participants au nombre desquels des blogueurs, des journalistes et des étudiants en communication, venus s’initier au langage parlementaire.

 Suy Kahofi, Chef du projet formation au blogging parlementaire pour l’AMI a précisé le cadre et les motivations de cette formation qui introduit le nouveau concept  de blogging parlementaire dans l’univers des blogueurs en Côte d’ivoire. Pour le mondoblogueur finaliste du dernier concours CNN-Afrique, « il importe, pour les journalistes citoyens, pour les producteurs de contenu numériques et activistes des nouveaux médias, de maîtriser l’univers et le vocabulaire de l’institution afin de mieux rendre compte des événements qui s’y déroulent et des décisions qui s’y prennent. » Il poursuit pour dire que «  dans ce contexte, c’est seulement en se spécialisant que le journaliste, le blogueurs devient professionnel et capable de rendre compte avec objectivité ».

Comme les techniques et les pratiques de rédactions de l’information parlementaire ne doivent pas relever de l’improvisation, l’AMI fera de ce concept un credo de formation. A ce premier atelier donc, animer par Monsieur Dadi Martial, Assistant administratif au service des Débats parlementaires, suivra un autre qui portera sur les procédures parlementaires.

Bref, comme le dirait l’autre, on a créer le blogging parlementaire en Cote d’ivoire, un jour d’assomption pour les chrétiens et de prière collective pour les musulmans. Double bénédicité donc.

photo de famille des participants à l'atélier (ph.Behem)

photo de famille des participants à l’atélier (ph.Behem)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *